CHATEAU LESTIGNAC – Camille & Mathias Marquet - Bergerac

Prochaine étape : Lestignac. Petit village situé au sud-ouest de Bergerac ou Camille & Mathias Marquet ont décidé, en 2008, de reprendre les 13 ha de vignes des grands parents de Mathias.

Situé principalement sur des sols argilo-calcaires (beaucoup de fraicheur malgré la chaleur), le couple privilégie, dès le début, la biodiversité et une conduite des vignes en bio (biodynamie depuis 2010).

Les vignes, d’une moyenne d’âge de 40 ans, sont composées de sauvignon blanc et gris, muscadelle, ugni blanc et sémillon pour les blancs ; cabernet franc et sauvignon, merlot pour les rouges. Petite surprise cette année, ils ont récupéré une parcelle de malbec. Nous découvrirons le résultat dans un an.

C’est la deuxième année que nous leur rendons visite. Et l’accueil est toujours aussi agréable. L’année dernière nous étions pourtant arrivés sans prévenir en pleine vendange, mais ils avaient pris le temps de nous présenter leur domaine et de nous faire gouter quelques canons. 

Apéro au soleil accompagné de Comète 14 (superbe sauvignon élevé en fût) présentant une grande fraîcheur, Plouf 2015 (cabernet francs plein de fruit et de fraîcheur) et d’un VNI (vin non identifié), même Mathias se demandait ce que ça pouvait bien être (pétillant et qui a très bien fait le boulot).

Après un tour au chai, ce qui ressort de nos discussions est l’importance qu’ils accordent au rôle et à la qualité des levures. De la vigne à l’élevage, le suivi de leur évolution est total. Il faut voir les murs qui sont recouverts d’une sorte de « mousse » qui, après explication, s’apparente aux levures des années précédentes.

Nous avons pu gouter sur fût  un sémillon qui est en élevage depuis 2010. Déjà bien évolué, il présente encore une grande puissance et est taillé pour la garde.  Et grande nouveauté pour l’année à venir : une amphore. Comme d’habitude,  ils s’essayent sans arrêt à de nouvelles expériences.

Cette exigence de qualité leur permet de faire des vins très peu ou pas soufrés qui ne présentent aucune déviance.

Bravo pour votre travail et cette recherche perpétuelle de proposer de nouvelles cuvées, de nouveaux assemblages.

Ps : les photos datent de l’année dernière